Vous vous souvenez de votre maison.

Vous vous souvenez comment c'était,
avant qu'Ils ne vous enlèvent.
Le son des voix de votre famille,
l'odeur de votre maison,
les couleurs de votre voisinage.
Même après les gloires aveuglantes
et les étendues sombres et sans pitié de Faerie,
vous vous souvenez.

Vos souvenirs étaient un trésor.
Sans eux, vous n'auriez jamais pu trouver le chemin du retour
à travers les vrilles du labyrinthe des Épines,
pour vous effondrer à nouveau, déchiré et épuisé, sur le sol froid
du monde dans lequel vous êtes né –
pour découvrir que votre maison n'est plus la vôtre,
qu'un imposteur a pris votre vie,
que vous avez changé.
Vôtres sont maintenant la beauté et le grotesque,
l'illusion et le fer,
la perspicacité et la folie.

Où irez-vous maintenant que vous êtes Égaré ?
Qui aimerez-vous, contre qui guerroierez-vous,
qui ferez-vous de vous-même ?
Comment s'achèvera votre conte ?


Souvenez-vous des contes d'autrefois. Les histoires de monstres chassant les enfants, les mises en garde des parents apeurés… Tout cela est vrai !

À la lisière du monde réel rôdent les Vraies Faes. Malheur aux mortels insouciants qui croisent leur route, ils seront capturés et amenés jusqu'à leur royaume d'Arcadie, où magnificence et horreur marchent main dans la main.
Passent les années, si ce ne sont des siècles, et le captif se retrouve graduellement changé de corps et d'esprit par la magie d'Arcadie. Il devient un être mi-humain, mi-fae, un changelin.
S'il parvient à conserver des souvenirs de sa vie passée, et s'il a assez de courage, il peut s'échapper pour tenter de se tailler un chemin vers le monde réel, à travers l'Orée (the Hedge), le labyrinthe séparant le Royaume d'Arcadie de celui des mortels. Mais le temps s'est écoulé différemment ! 50 années humaines peuvent correspondre à une semaine en Arcadie et inversement. De plus, bien souvent, son absence n'a pas été remarquée car la Vraie Fae a laissé derrière elle un simulacre du captif. Ses proches n'ont jamais noté sa disparition et ne peuvent même plus, désormais, le reconnaître. Lui-même est un être bien différent qui ne sait plus qui il est.

Changeling : the Lost propose de jouer ces évadés d'Arcadie qui errent ici-bas, perdus et marqués à vie par leur captivité. Déracinés, les changelins sont et resteront des marginaux. Même si une illusion, appelée “le Masque”, cache leur apparence surnaturelle, ils sont toujours en décalage avec le monde réel. Leur regard imprégné de magie féérique, ils perçoivent la beauté cachée des choses et les émotions des mortels. Une pluie fine sur une vitre cassée, la colère d'un homme devant sa maison calcinée, la joie simple d'une petite fille qui joue, seront aux yeux des changelins plus vibrants et plus beaux qu'aux yeux d'un mortel.
La seule famille qu'il leur reste est constituée par les autres rescapés d'Arcadie, avec qui ils recomposent une société parallèle, les cours saisonnières. Au nombre de quatre, chacune est liée à une saison, une émotion, et elles se partagent le pouvoir tout au long de l'année.
Le but premier est de protéger ses membres. Même si ces changelins reviennent de l'enfer, tout danger n'est pas écarté. Les Vraies Faes restent une menace et tout fugitif craint d'être ramené, hurlant de terreur, en Arcadie. Certains changelins représentent aussi un risque, comme ceux qui monnayent leur liberté en kidnappant leurs frères pour le compte de leurs maîtres. D'autres, engagés avec fanatisme dans leur combat contre les Vraies Faes sont si extrémistes qu'ils deviennent un danger pour les changelins et les humains.

Ce jeu offre plusieurs plaisirs, dont le premier est de pouvoir fignoler son personnage et de lui donner très facilement un cachet inoubliable. Chaque PJ fait partie d'un seeming*, une classification large, qui regroupe, des changelins ayant vécu des expériences similaires. ainsi, les ogres sont des captifs qui ont été traités cruauté et qui ont dû accepter leur part violente pour survivre, les élémentaires sont des changelins dont l'essence a fusionné avec la matière brute et les darklings ont, quant à eux, dû se réfugier dans la clandestinité pour survivre. Chaque seeming des avantages, inconvénients et pouvoirs.
Ensuite, le joueur peut choisir une sous-division du seeming, appelée le kith, qui apporte un petit pouvoir et plus de personnalisation. Les kith permettent de recréer toutes les créatures mythologiques ainsi que celles des contes[…].
L'univers dans lequel évoluent les changelins illustre l'ambivalence de leur condition, oscillant entre beauté et horreur. au-delà de leur perception décalée de la réalité, les changelins peuvent visiter les rêves des gens, voire même les remodeler. Beaucoup d'enjeux y sont liés, des informations se trouvent dans les énigmes de l'inconscient, des batailles y ont lieu, entre changelins, mais aussi contre les Vraies Faes qui envahissent les songes des mortels. Le domaine des rêves est infini de possibilités comme de merveilles…
Tous les changelins acquièrent la possibilité de sceller des serments, engagements solennels qui accordent des bénéfices divers. Mais malheur à celui qui ne respecte pas sa parole, la fortune lui sera inévitablement mauvaise. Les serments constituent un élément prédominant de la société changeline.
Enfin, les changelins peuvent voyager à travers l'Orée, la frontière s'étendant entre Arcadie et la Terre. Dans ce dédale de ronces, nombre de trésors enchanteurs attendent ceux qui s'y aventurent : fruits gobelins, objets ensorcelés… Mais attention à ne pas s'y égarer ! si certaines créatures peuvent parfois se montrer amicales, beaucoup d'autres nourrissent de sombres desseins.

En bref, Changeling : the Lost est une merveille ! La Folie et la beauté transpirent dans chaque aspect de la vie d'un changelin, que ce soit dans les souvenirs de sa captivité, dans les épreuves qu'il doit affronter pour retrouver un semblant de vie normale ou encore dans la nature des horreurs qui le menacent.
Explorez la part de vérité des contes et écrivez le vôtre…

(Article tiré de la revue Jeu de Rôles Magazine datée de Septembre/Octobre 2008, rédigé par Jérémie H.)

*Seeming = Semblant


Navigation